Browsing Category

Le blog

Le marcheur des fils de la terre

Faire un don

Le blog

Tous ensemble, venons en aide aux familles des agriculteurs endeuillées

Puisque rien ne bouge assez vite, alors c’est à nous d’agir en donnant un peu aujourd'hui.

Je donne aujourd'hui pour apporter mon aide à ceux qui en ont besoin.

 

Vous pouvez également faire un don par chèque en l'envoyant à l'adresse suivante :

Le marcheur de l'espoir
Lieu Dit Le Castaing
47200 Marmande

L’intégralité des bénéfices sera reversée pour soutenir financièrement les producteurs en difficulté.

Stripe est conforme à la directive européenne DSP2 et à l’authentification forte du client. Tous les numéros de carte sont chiffrés sur disque avec AES-256. L’infrastructure de Stripe pour le stockage, le déchiffrage et la transmission des numéros de carte s’exécute de manière indépendante, sans partager aucune information sensible avec les services de base de Stripe.

Patrick Maurin au piano

Le marcheur des fils de la terre

Le blog

Je vous propose aujourd’hui de découvrir les marcheurs des fils de la terre.

Ce projet est l’aboutissement de semaines de réflexion pour trouver un hymne à notre cause.
Vous avez été nombreux à me demander s’il était possible de venir financièrement en aide aux agriculteurs en détresse.
L’idée à mûrie progressivement, mais ne voulant pas ouvrir une énième cagnotte en ligne, j’ai décidé de m’investir autrement.
Et surtout personnellement, à l’image de mon combat pour la reconnaissance de ce fléau qu’est le suicide agricole.

Alors, pour venir en aide à tous ces agriculteurs en souffrance, j’ai décidé de réaliser un CD 5 titres pour que chacun d’entre nous participe modestement à cette juste cause, et soutienne ceux qui peinent tant pour nous nourrir.

Pour soutenir ce projet, et lui donner plus de visibilité, j’ai enregistré ce clip vidéo.

On ne s’improvise pas facilement acteur ou chanteur, et il est trop tard pour moi pour embrasser cette profession. Mais, j’ai tenu à donner encore plus de sens dans mon engagement. Alors, à travers ce titre, j’ai mis en chanson tous les sentiments qui bouillonnent en moi. Je ne remercierai jamais Marie-Line pour ces si belles paroles.

Les marcheurs des fils de la terre est le premier extrait de ce mini album. Il est le fruit d’une collaboration avec David Olaizola, véritable icône de la musique traditionnelle basque. Doté d’une voix exceptionnelle, il est devenu l’ambassadeur de la France en général, et du Pays Basque en particulier. Il compose ses textes et mélodies à travers les valeurs de respect, assaisonnés d’une pointe d’humour ou d’émotion.
Ensemble, nous avons produit cet enregistrement.

L’intégralité des bénéfices sera reversée pour soutenir financièrement les producteurs en difficulté.
Puisque rien ne bouge assez vite, alors c’est à nous d’agir.

C’est pourquoi je vous propose de commander à l’association « le marcheur de l’espoir » ce CD en signe de respect et de solidarité. Pour ce faire, vous pouvez utilisez ce bon de commande.

Nous sommes tous les fils de la Terre.

les marcheurs des fils de la terre

Manifestation d'agriculteurs

Constat terrible…

Le blog

Depuis des années, nous entendons dire que l’agriculture française est en crise. Les médias relayent régulièrement cette information, les gouvernements se succèdent en jurant haut et fort vouloir s’emparer de ce sujet préoccupant, et pourtant aujourd’hui encore, nous devons faire face à ce terrible constat : Près d’un agriculteur sur 2 gagne moins de 350 euros par mois.

Le revenu médian de cette profession n’excède guère 1000 euros par mois, soit moins que le salaire minimum de croissance.
Dans des cas extrêmes, un agriculteur ne peut espérer se verser plus de 100 euros par mois.
Alors, beaucoup d’entre eux doivent compter sur leur conjoint salarié à l’extérieur de l’exploitation pour continuer à exister.
Lorsque la météo ne s’en mêle pas, la baisse du prix des matières premières peut rapidement plonger les comptes dans le rouge.
Les catégories de producteurs les plus préoccupantes aujourd’hui sont les éleveurs bovins et laitiers.
Pire encore, les céréaliers que l’on pensait pourtant mieux protégé avouent s’inquiéter pour leur avenir. En moyenne, ils auraient ainsi perdu près de 50000 euros de revenu par an…
Le constat n’en est que plus amer.

Revoir la PAC pour une meilleur redistribution des aides européennes.

Une des thématiques essentielles de la campagne européenne à venir doit être évidemment celle de la PAC, envisagée dans sa version post 2020.
Premier constat, celui d’une meilleure répartition des aides européennes.
Aujourd’hui, celle ci s’opère en fonction de la superficie des exploitations. Or dans un souci d’équité, elle devrait l’être au regard des revenus de l’agriculteur.
Ainsi, elle deviendrait une véritable variable d’ajustement pour une juste rémunération des producteurs.
Alors que la France figure parmi les pays bénéficiant le plus des aides européennes, nombre d’agriculteurs demeurent de nos jours fortement dépendants de celles-ci pour maintenir à flot leur exploitation.

Le constat d’un nécessaire développement des circuits-courts

Une autre piste pour assurer un meilleur revenu aux agriculteurs est la valorisation des circuits courts.
Ils ne représentent actuellement au mieux que 5 à 10% de la consommation française.

Le fait d’accroître cette bonne pratique est un levier idéal pour réconcilier ces deux parties que l’on cherche pourtant à opposer. D’un coté, les consommateurs, d’un coté, soucieux de maîtriser leur budget tout en cherchant à privilégier la qualité des produits. De l’autre, les agriculteurs, trop souvent victimes d’un agribashing des plus virulent ces derniers temps.

  • Les circuits-courts permettent de réduire considérablement le kilométrage alimentaire. On entend ici la moyenne parcourue par les aliments entre le champ du producteur et l’assiette du consommateur.
  • Ils contribuent au rayonnement d’un territoire, en portant à la connaissance du consommateur la richesse et la diversité des produits de sa région.
  • Ils bénéficient aussi au développement local. En apportant une partie des besoins alimentaires, ils sécurisent les approvisionnements et l’économie locale du territoire, en particulier de zones rurales défavorisées.
  • Enfin, en réduisant le nombre d’intermédiaires, ils assurent aux agriculteurs de vendre leur production à un juste prix, tout en offrant au consommateur final une économie non négligeable.

Il y a urgence à assurer un train de vie correct à tous ces agriculteurs, courageux fils de la terre, qui ne comptent pas leurs heures pour simplement nous nourrir.

Cet article est le premier d’une série visant à présenter mes propositions visant à permettre aux agriculteurs de mieux vivre de leur travail et renforcer les actions de prévention du suicide agricole. Il tient compte des premières remontées d’informations issues de ma consultation actuellement en cours.

Parcours de la nouvelle marche citoyenne de Patrick Maurin

Ma nouvelle marche en étapes

Le blog

Les étapes sont définies, et il ne reste plus que quelque jours avant le départ de ma marche citoyenne…

Les mairies hôtes du parcours ont été prévenues, la communication auprès des médias s’organise.

Je partage avec vous les 14 étapes de ma marche hivernale qui me conduiront du Touquet au salon de l’agriculture pour son inauguration.

Peut être connaissez vous dans votre entourage un ami agriculteur qui pourrait m’héberger et partager avec moi votre ressenti sur votre métier ?

Je lance également une invitation à se joindre massivement à moi entre le 10 et le 23 Février pour donner un maximum de visibilité à ce mal être qui ronge nos campagnes.

Des décisions sont prises pour y apporter des solutions, mais les premières réponses à ma consultation en cours sont pourtant sans appel, et le constat lourd de sens : beaucoup trop d’agriculteurs souffrent encore et peinent à vivre de leur métier, de leur passion. Pire encore, beaucoup trop d’entre vous confirment le pourquoi de ma précédente marche : le suicide est bel et bien ce terrible fléau qui frappe cette profession.

Bientôt, une carte des suicides sera mise en plus sur mon site pour illustrer cette sombre réalité.

Si les chiffres ne suffisent pas, le choc d’une image s’impose alors : celle des ravages d’une Faucheuse, qui, naguère outil symbole d’un agriculteur sans qui un pays ne pouvait se nourrir, s’est muée en un funeste compteur sur lequel on veut désormais fermer les yeux.

Patrick Maurin, plus déterminé que jamais.

Lien vers les étapes de ma marche : Mon parcours

Lien vers ma consultation : Consultation en cours

Patrick MAURIN est commerçant à la retraite et conseiller municipal de Marmande

Lancement de la consultation sur l’état des lieux de l’agriculture en 2019

Le blog

Vous avez été nombreux à me suivre et m’encourager pour ma marche citoyenne contre le suicide dans le monde agricole.

Petit fils d’agriculteur, moi même endeuillé par la perte d’un proche, je suis sorti très affecté de cette épreuve.
J’ai pu le long des 21 étapes de mon parcours approcher, côtoyer la souffrance d’un monde naguère respecté, aujourd’hui peu à peu oublié, pire encore parfois même décrié.

Je vous propose à présent de répondre très brièvement à ce questionnaire, consultation crée dans le but de recueillir vos doléances et attentes d’un pouvoir politique qui s’est dit être à votre écoute.

Les résultats de cette enquête seront remis au Président de la République lors de l’inauguration du salon de l’agriculture le 23 février prochain.
Sans compromis et sincère, cette initiative a pour finalité de faire prendre conscience au chef de l’État les souffrances de votre quotidien.

Je vous remercie dès à présent pour le temps que vous pourrez consacrer à ce questionnaire.

Lien vers la consultation

Patrick Maurin

Egalim

Ordonnance de la loi Alimentation relative au relèvement du seuil de revente à perte et à l’encadrement des promotions

Le blog

Comme il s’y était engagé lors de notre rencontre le 23 octobre dernier, le ministre de l’agriculture Didier Guillaume a présenté l’ordonnance relative au relèvement du seuil de revente à perte et à l’encadrement des promotions.
Ces deux mesures doivent permettre d’améliorer le revenu des agriculteurs.
Elles sont aussi la traduction de la volonté d’équilibrer les relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire, mais aussi le moyen de tendre enfin vers une alimentation saine, durable et accessible à tous.

Patrick MAURIN est commerçant à la retraite et conseiller municipal de Marmande

Patrick Maurin et sa marche contre le suicide des agriculteurs

Le blog

Patrick MAURIN est commerçant à la retraite et conseiller municipal de Marmande dans le Lot-et-Garonne, petite ville située entre Agen et Bordeaux… À 65 ans, et rejoint par Jean-Claude RODET, médecin de l’Académie des Sciences de New York, il a effectué une marche citoyenne de 540 kms à partir de son village, Gontaud de Nogaret jusqu’à Sainte Anne d’Auray, en Bretagne.

Unidivers / Par Bastien Michel /

Cessons d’être solitaires, soyons solidaires.

Son objectif principal : aller à la rencontre des gens, agriculteurs, producteurs, élus locaux et régionaux du Grand Ouest de la France en 22 étapes pour les sensibiliser à la condition dramatique des paysans. Selon Santé publique de France, on évoque un suicide tous les deux jours chez les agriculteurs.

Unidivers.fr est allé à la rencontre de Patrick Maurin pour comprendre sa démarche citoyenne : interview en vidéo.

Interrogé sur les motifs de sa présence auprès de Patrick MaurinJean-Claude RODET confie avoir entendu parler de la démarche de l’élu il y a quelques jours seulement. À 75 ans, cet auteur franco-canadien promoteur de l’agrobiologie, résidant au Portugal, a fait la route (en véhicule) jusqu’aux Pays de la Loire pour marcher aux côtés de celui qu’il n’avait jamais rencontré auparavant.

Lire la suite sur unidivers.fr/

Patrick Maurin avec l’équipe de la CR85

La CR auprès de Patrick Maurin pour dénoncer les suicides

Le blog

Les élus de la CR Pays de la Loire ont soutenu la démarche de Patrick Maurin tout au long de son parcours dans notre région, en Vendée et en Loire-Atlantiqu

Publié le 17.10.2018 dans CR 44, CR 85, Pays de la Loire

Patrick Maurin, un élu de Marmande dans le Lot et Garonne, a débuté, dimanche 23 septembre, une marche de 540 kms pour sensibiliser le grand public aux suicides dans le monde agricole. L’arrivée de cette marche est prévue le 14 octobre à Sainte-Anne-d’Auray, pour une cérémonie religieuse en présence des élus locaux. Cette date correspond à la journée des familles d’agriculteurs endeuillées par un suicide. Elle a été créée par Jacques Jeffredo, maraîcher breton à la retraite, il y a trois ans. L’objectif est avant tout de sensibiliser au mal-être agricole et de lever les tabous qui entourent ce délicat sujet.

Durant trois jours la semaine dernière, il a traversé la Vendée où plusieurs agriculteurs de la Coordination Rurale de Vendée ont été à sa rencontre et l’ont même accueilli pour la nuit. Petit à petit, les médias s’intéressent au sujet et font écho de son « pèlerinage ».

Le 11 octobre au calvaire de Châteaubriant des élus de la CR Pays de Loire ont retrouvé Patrick Maurin pour un pique-nique convivial afin de le soutenir pour sa marche en hommage aux nombreux suicides qui endeuillent la profession.

A cette occasion, la presse s’était déplacée ce qui a permis à Patrick Maurin de parler de tous ces visages rencontrés sur sa route. Des personnes tristes ayant toutes vécues de près ou de loin un drame dans le milieu agricole mais aussi des personnes reconnaissantes et heureuses d’échanger avec Patrick, l’élu du Lot-et-Garonne.

S’il n’y a aucune connotation syndicale dans cette marche, la CR soutient l’initiative et invite tous ceux qui le souhaitent dimanche 14 octobre à St Anne d’Auray.

Lire l’article sur coordinationrurale.fr

Une marche citoyenne de 540 kilomètres pour alerter sur le suicide agricole

Le blog

 

Le départ de la marche citoyenne de Patrick Maurin aura lieu le 23 septembre 2018 après la messe de 10 heures organisée en l’église « Notre Dame de Gontaud de Nogaret ».
Le point de ralliement est situé sous la halle pour un départ prévu à 11h30.

Après 540 kilomètres répartis sur 22 étapes, en ayant traversé 3 régions et 6 départements, l’arrivée est prévue à Saint Anne d’Auray le 14 octobre 2018 pour la journée d’hommage aux familles agricoles endeuillées par un suicide.

Avec cette nouvelle marche, Patrick Maurin entend sensibiliser aussi bien le grand public que les politiques sur l’importance  de cette cause et soutenir ainsi ses amis en plein désespoir.

Le souhait de Patrick Maurin est d’être accompagné le plus possible pour médiatiser au maximum la cause. Il ne s’agira pas de le suivre sur tout le parcours, l’idée est plutôt de se joindre à lui sur l’étape la plus proche de chez soi, voir même de faire seulement un petit bout de chemin accompagné par les agriculteurs rencontrés sur sa route.

« Lors de ma précédente marche pour la ruralité, j’avais rencontré, déjà, entre autres, des agriculteurs, dont certains craignaient après le retard des paiements des aides européennes. J’ai pu, à mon modeste niveau, « remonter cette information à l’Assemblée nationale auprès des quelques députés que Jean Lassalle avait invité pour me recevoir. Mais il manquait la médiatisation pour que cela serve vraiment. Et pour qu’il y ait médiatisation, il faut qu’il y ait du monde.« 

Pour notre mouvement, la marche de Patrick Maurin est une magnifique occasion d’échanger avec les adhérents des différents comités rencontrés sur son parcours, et enrichir ainsi encore plus le carnet de route qu’il entend constituer.

L’hébergement sera l’un des problèmes que Patrick Maurin sera amené à rencontrer sur sa route. Amis marcheurs, si la cause du suicide dans le monde agricole ne vous laisse pas indifférent, peut être souhaiterez vous soit l’accompagner sur quelques kilomètres, soit lui offrir un toit sur sa tête le temps d’une nuit.

En savoir plus :
Page Facebook créée par Patrick Maurin pour informer sur sa marche citoyenne

Présentation de la marche de Patrick Maurin sur le site Wikiagri.fr